eng
competition

Text Practice Mode

Maladies du coeur, dépistage insuffisant.

created Dec 2nd, 13:36 by nancyjbs


1


Rating

272 words
6 completed
00:00
L'étude européenne EURIKA qui paraît aujourd' hui montre qu' un meilleur dépistage et une meilleure prise en charge des facteurs de risques classiques des maladies cardio-vasculaires (MCV)  (hypertension, diabète, hypercholestérolémie,  obésité) permettraient d'éviter un grand nombre de décès d'origine coronaire en Europe. En effet, pour la première fois, une étude a été menée sur des personnes ne souffrant pas de MCV mais présentant au moins un des facteurs de risque. De plus, plus de 800 médecins ont été consultés. "Et cette enquête montre que les facteurs de risque sont encore mal contrôlés, ce qui pourrait expliquer pourquoi les maladies cardio-vasculaires restent toujours une cause importante de décès" , explique le Professeur Guy De Vacker, de l'UZ Gent, cardiologue et membre du comité scientifique de l'EURIKA. L'enquête met en avant certaines barrières qui limitent l'utilisation, par les médecins, des outils disponibles permettant l'évaluation des risques cardiovasculaires.Ainsi , on y apprend que 30 % des médecins n'utilisent pas du tout d'outils d'évaluation des risques pour les raisons suivantes: 59.8% déplorent le manque de temps, 21.7% estiment que ces outils n'ont que peu d'utilité, 19.7% disent ne pas savoir les utiliser et 4.1 % déclarent ne pas savoir quoi faire après une évaluation des risques. En outre,13% des médecins déclarent ne pas suivre les directives sur la gestion des facteurs de risque. Or, selon l'étude, "une évaluation efficace des facteurs de risque de MVB et le respect de directives pourraient réduire considérablement le nombre de décès par MCV". Et selon le Professeur Guy de Backer, "l'Inami devrait allouer plus de budget au dépistage des MCV et les médecins devraient être davantage conscientisés de leur responsabilité dans le domaine".

saving score / loading statistics ...